Bois d'Olive Noir, plante indigène de La Réunion |

Le Bois d'olive noir est une plante indigène de la Réunion et pousse notamment sur les remparts qui bordent les ravines de la route des Tamarins

Bois d’Olive Noir, plante indigène de La Réunion


FamilleOléacées   Nom scientifiqueOlea lancea variété africana (anciennement Olea chrysophylla)


Le Bois d’Olive Noir est une plante indigène de la Réunion, très rustique et favorise son développement dans les zones sèches et semi-sèches.

Son bois d’excellente qualité est utilisé en ébénisterie.

Il est facile de reconnaître les Bois d’Olive Noir accrochés aux remparts qui bordent les ravines de la route des Tamarins, grâce à leur feuillage vert-gris et luisant.

C’est là qu’ils sont « allés maron » (se dit des esclaves partis en fuite, ici utilisé métaphoriquement pour parler de la plante) pour être à l’abri des haches, grands couteaux, scies et autres harpons.

Les Bois d’Olive Noir se contentent de très peu pour vivre : une fissure dans la roche, quelques grains de terre et de l’humus accumulé au fil du temps. Leurs fleurs sont très prisées par les abeilles. Leurs fruits sont petits et non comestibles.

Pour les différencier de leurs cousins les bois d’olive blancs, on regarde leurs feuilles : le dessous est de couleur rouille et le dessus vert, d’où son ancien nom chrysophylla (nom latin : Olea chrysophylla).


Consultez les autres espèces végétales plantées le long de la Route des Tamarins.

Retrouvez nos lexiques regroupant les mots allant : de A à B, de C à F, de G à L, de M à P, de Q à Z.