Tamarinier des Bas, arbre fruitier apprécié des Réunionnais |

Le tamarinier est un arbre aux fruits très appréciés à la Réunion.


Famille : Légumineuses (sous-famille : caesalpiniacées)  Nom scientifique : Tamarindus indiça


C’est la plante qui a donné son nom à la Route des Tamarins.

Au dire de nombreux auteurs cette plante serait originaire d’Afrique et de Madagascar. Dans un ouvrage récent : « Atlas Plantes de Madagascar », la botaniste Lucile Allorge affirme qu’il s’agit d’une espèce endémique de Madagascar.

Arbre fruitier majestueux, il peut atteindre plus de 15 m de haut. Très feuillu, il donne beaucoup d’ombre. Sa croissance est lente et vue la dimension du tronc de certains vieux pieds de tamarin encore debout (plus d’1 m de diamètre), on peut estimer que l’espèce a été plantée sur l’île depuis plusieurs siècles.

Il pousse en basse altitude particulièrement dans l’Ouest de l’île où il s’est naturalisé. On le trouve sur toute la zone du tracé de la Route des Tamarins en terrain sec et rocailleux mais filtrant en cas de fortes pluies. Il craint plus l‘humidité que la sècheresse. Rustique, il résiste aux cyclones, aux maladies, et même au feu de savane.

Ses fruits sont très appréciés des Réunionnais :

– en fruit mûr à manger

– en pâte pour les sirops de Tamarin, boissons rafraîchissantes, préparation culinaire, etc.

– en « ti tamarin vèr ankor tann » (c’est-à-dire des fruits de quelques jours sortis de la fleur) pour un rougail pilé.


Consultez les autres espèces végétales plantées le long de la Route des Tamarins.

Retrouvez nos lexiques regroupant les mots allant : de A à B, de C à F, de G à L, de M à P, de Q à Z.