Fruit Réunion : Bibasse - Bibace-Nèfle du Japon, fruit sucré de la Réunion |

bibasse-bibace-nèfle du japon-fruit reunion

Bibasse ou Bibace ou nèfle du Japon


Nom latin : Eriobotrya Japonica(famille de Rosaceae)

La Bibasse ou Bibace, fruit de la Réunion vient du Bibassier ou Bibacier, moins connu à la Réunion sous le nom de Néflier ou Prunier du Japon, est un arbre donnant des fruits très appréciés car il est doux, juteux et sucré. Vous pourrez le retrouver dans du Rhum Arrangé bibasse à la Vanille et aussi en préparation d’épices pour rhum arrangé bibasse Vanille.


La Bibasse, fruit de la Réunion, est bien répandue dans l’île et s’est naturalisée dans les hauts de l’île, entre 60 et 1000 mètres d’altitude, on en trouve notamment à Cilaos, l’Entre-Deux, Salazie ou encore au Colorado, de Mai à Septembre. Son fruit est ovoïde (ayant la forme d’un œuf) et recouvert d’une peau duveteuse de couleur jaune orangée, en son milieu deux à quatre graines à ne pas ingurgiter car elles peuvent engendrer des intoxications alimentaires. Ces graines germent sans trop d’efforts dans tous types de sol. Mise à part les mouches des fruits, l’arbre s’avère être relativement rustique et ne demande pas d’entretien particulier. Les fleurs de bibassier sont très appréciées des abeilles. A la Réunion, l’utilisation de ce fruit est très variée : le bibasse est consommé crue, une fois le fruit parfaitement mature. Selon les préférences, certains frottent le fruit avant de le déguster afin d’enlever le duvet qui recouvre la peau du fruits. On en fait également des confitures ou marmelades.

bibasse-bibace-nèfle du japon-fruit reunion

 

 

 

Les graines de bibasses sont très prisées pour la préparation de rhum arrangé car elles apportent un bon goût d’amande ; ceci est dû à la présence d’acide cyanhydrique à l’intérieur de ces graines.

 

 

Photos de bibasse, bibace, babassier et bibacier

Autrement, le bibasse est également très savoureux une fois transformé en vin de dessert, liqueur ou encore en eau de vie. Une variante d’utilisation un peu moins répandue est de préparer le bibasse en rougail ou même en salade afin de le servir en accompagnement avec les caris, rougails de la Réunion ou vos entrées.