Bilimbi Réunion, un fruit de la Réunion "lontan"

Bilimbi ou arbre à cornichons se déguste en rougail ou achard à la Réunion

Nom latin : Averrhoa bilimbi (famille des Oxalidaceae)

Bilimbi Réunion

Le bilimbi est un fruit de la Réunion, originaire de Malaisie et d’Indonésie qui est aussi appelé arbre à cornichons. Autrefois, on le trouvait fréquemment dans le jardin des cases créoles de la Réunion, mais il est de nos jours bien moins répandu sur l’île. Ceci est dû à ses exigences climatiques : le bilimbi aime les zones chaudes et humides des bas de l’île, ne pouvant ainsi pas se développer à une altitude supérieure à 400 mètres. La multiplication de l’espèce doit se faire par semis qui restent très fragiles. Le mélange de terre utilisé pour les semis doit être léger et drainant. De plus, il est indispensable de les placer à l’ombre en début de croissance des jeunes plants.

Proche de son cousin le carambole, le bilimbi est une fruit qui ressemble à un cornichon vert jaunâtre translucide, de 5 à 10 cm de long et avec cinq côtes peu prononcées. Une fois mûr, le fruit se ramollit et devient charnu, juteux. Cet arbre fruitier donne des bilimbis tout au long de l’année avec une prédominance de Janvier à Avril. D’un goût très acidulé, vous trouverez ce fruit à la Réunion plutôt en condiment dans la recette de rougail,  Cette recette est bien plus rare en cuisine réunionnaise que le achard de citrons par exemple. Les fleurs et fruits de l’arbre à Bilimbi ont la particularité de pousser directement sur le tronc et les branches mais pas en bout des ramifications. Avant maturité, le bilimbi contient de l’oxalate de potassium ou acide oxalique. C’est pourquoi on l’utilisait jadis comme détachant textile ou comme décapant pour les métaux comme le cuivre. A l’époque, le bilimbi était également utilisé pour ses propriétés médicinales : en effet, il aiderait à lutter contre la fièvre et les hémorroïdes tandis que les feuilles de l’arbre à cornichon seraient adaptées pour des tisanes et en cataplasme. Bien entendu, nous vous conseillons absolument de consulter votre médecin traitant avant toutes actions.