Bande dessinée : Caribobèche - Epsilon Editions - Maison d'Editions Réunion |

« Je veux devenir belle ! » C’est l’ambition de Granmèr Kal, célèbre sorcière de l'île de la Réunion. Et pour cela, il lui faut capturer un rayon de soleil à l’aide d’un aspirateur de lumière.Coup d’oeil : « Je veux devenir belle ! » C’est l’ambition de Granmèr Kal, célèbre sorcière de l’île de la Réunion. Et pour cela, il lui faut capturer un rayon de soleil à l’aide d’un aspirateur de lumière. Mais l’entreprise ne sera pas de tout repos. Tizan et sa sœur Marie-Kanèle accompagnés du fidèle Camou feront tout ce qui est en leur pouvoir pour sauver Eryt’M, le malheureux rayon de soleil tombé entre les doigts crochus de la méchante créature. Cependant, la terrifiante Granmèr Kal a plus d’un tour dans sa maison « à pattes de poulet », et nos héros auront besoin d’idées lumineuses pour se sortir de toutes les situations… {rokbox size=|fullscreen| title=|Voir un extrait|}/images/PDF/caribobeche1-extraits.pdf{/rokbox}

En savoir plus …

Premier album de Pécontal et Tolliam, Caribobèche inaugure une nouvelle série des aventures de Tizan, le jeune héros des contes réunionnais qui combat avec intelligence et malice les noirs desseins de Granmèr Kal, l’horrible et maléfique sorcière. La narration, le dessin comme le rythme du récit sont sensiblement éloignés de la tradition ; nul doute que les plus jeunes lecteurs comme les plus anciens apprécieront ces nouvelles aventures décalées du héros réunionnais et de la méchante sorcière.


Ce qu’ils en pensent…

Sébastien Gignoux, Le Journal de l’île, 24 avril 2011 : Entre aventure et humour sur fond de légendes créoles, ce premier tome se nourrit aussi de clins d’oeil à la Réunion d’aujourd’hui, comme le personnage de Lossat (le chat de Grandmèr Kal), qui passe ses journées scotché devant d’insipides télénovelas.

Nicolas Bonin, Le Quotidien des jeunes, 9 mars 2011 : Le leitmotiv de cette BD : l’humour. Un délire à la manière de Bip-bip et le coyote sans que le méchant ne soit totalement méchant et le gentil totalement sympathique. Une bande dessinée légère comme un album des schtroumfs et rythmée comme un manga.

Serge Joigneau, L’Avis des bulles n° 137, mars 2011 : C’est une bande dessinée de grands yeux et petits nez dont l’univers graphique rappelle celui du dessin animé : couleurs acidulées sans modération, personnages stéréotypés (surtout les secondaires), des angles vifs. L’univers narratif également : les pauses humoristiques ou d’exposition sont très courtes, les actions s’enchaînent à toute vitesse et le mouvement règne presque sans partage.


Retrouvez quelques exemples d’albums Epsilon éditions sur notre site :

Albums jeunesse : Tigouya   Vélocité   Zanimo

BD Réunionnaises en français : Caribobèche   Nèfsètkat T1   Nèfsètkat T2

BD Classiques en créole : Boule et Bill  Lucky Luke Tintin