Charte d'approche des baleines Réunion |

Charte d'approche des baleines Réunion

Charte d’approche des baleinesIle de la Réunion


Depuis quelques années maintenant, les baleines à bosses nous offrent un merveilleux spectacle chaque année, durant l’hiver. Ces mammifères marins trouvent sérénité et sécurité le long des côtes – peu hostiles – de l’île de la Réunion. A cette période de l’année, les baleines viennent se reproduire et/ou mettre bas. Il va donc sans dire que les baleines et leurs baleineaux sont extrêmement vulnérables durant cette période. C’est pourquoi nous nous devons, nous réunionnais, mais aussi les touristes lors des sorties baleines à la Réunion en bateau, de respecter la charte d’approche des baleines. Tant pour la sécurité de ces animaux que pour le respect qu’on leur doit… Retrouvez aussi notre article et la vidéo sur le chant des baleines, un moment magique..


Sensibilisation à la charte d’approche des baleinesAssociation Globice


Règles générales de la charte d’approche des baleines 

Par « bateau », est entendu dans cette charte tout engin flottant (bateau à moteur, voilier, véhicules nautiques à moteur (VNM), kayak, surf, etc…)

Pendant la saison de présence des baleines :

Exercer une vigilance visuelle accrue afin d’éviter tout risque de collision, en particulier à grande vitesse ; il n’est pas rare qu’une baleine émerge juste devant un bateau.

En bateau, ralentir dès que des baleines sont observées à moins de 500m de distance.

Passer à plus de 300 mètres lorsque d’autres bateaux sont en observation pour ne pas les gêner.

L’approche en mer : A 300 mètres environ

Passer au ralenti (3 à 4 nœuds maxi) puis diminuer progressivement cette vitesse. Eviter les changements de régime moteur : ils provoquent des nuisances sonores importantes pour les baleines.

Ne pas approcher les baleines par l’arrière : le bateau ne doit pas être perçu comme un poursuivant. L’approche de la baleine doit se faire selon une trajectoire d’abord trois-quarts arrière puis devenant progressivement parallèle à la route de l’animal.

Ne jamais couper la route des baleines.

Ne jamais poursuivre une baleine : si elle change d’allure ou change brusquement de direction, c’est qu’elle ne veut pas être approchée.

Ne jamais séparer les groupes de baleines, en particulier les mères et leurs baleineaux.

L’approche en mer : A 100 mètres environ

Le bateau est à l’arrêt mais le moteur n’est pas coupé car il permet de faire connaître la position du bateau aux baleines. Le bateau doit pouvoir manœuvrer si nécessaire.

A proximité de la côte ou du récif, ne jamais placer le bateau entre le large et la baleine afin de ne pas bloquer l’animal.

Tous les bateaux doivent rester du même côté afin d’éviter le phénomène d’encerclement.

Limiter à 5 le nombre de bateaux en observation pour minimiser les nuisances sonores.

Si le nombre de bateaux en observation dans la limite des 100 m est supérieur à 5, attendre son tour à l’extérieur du cercle des 300 m.

Céder sa place au bout de 15 minutes d’observation lorsque d’autres bateaux sont en attente.

L’éloignement

Jusqu’à la zone des 300 mètres, repartir au ralenti (3 à 4 nœuds maximum) en s’éloignant progressivement de la route des baleines.

Accélérer ensuite très progressivement jusqu’à sortir du cercle des 500 mètres. Ne pas oublier que le son se propage très loin dans l’eau.

L’observation par les nageurs

En raison des risques d’accident, mais aussi pour le bien-être et la préservation des animaux, il est fortement déconseillé de se mettre à l’eau. Les baleines sont des animaux sauvages qui peuvent être imprévisibles, voire dangereux, notamment les baleines qui sautent ou tapent des nageoires…

DIREN (Direction Régionale de l’Environnement) 2010. Charte d’approche des Baleines

 Retrouvez plus d’informations concernant la charte d’approche des baleines sur le site de la DIREN


charte approche_baleine_2

Merci d’avance pour votre compréhension et tentez de ne pas oublier la charte d’approche des baleines une fois que vous serez devant le spectacle féérique qu’offrent ces magnifiques mammifères…