Gingembre de la Réunion |

Le gingembre de la Réunion, indispensable à la cuisine Réunionnaise


Dès l’Antiquité, on note la présence du gingembre en Chine, aux Indes et à Rome. De nos jours, il apparaît dans toutes les cuisines du monde.

Le gingembre se consomme sous diverses formes : rhizome frais, coupé en morceaux et confit dans du sucre, séché et en poudre conditionné ou dans de petites boîtes ou bocaux. Le mélange pâte de Gingembre – Ail est souvent utilisé pour les fonds de sauce de caris de la Réunion. 

Etant donnée sa puissance aromatique, il est rare d’utiliser une grande quantité de gingembre. Un coup de râpe suffit pour parfumer une salade, un poisson, une viande, une volaille, une sauce, une marinade ou un dessert. Autrement, il est souvent pilé (à l’aide d’un pilon et d’un portier), comme le veut la tradition de culinaire de la Réunion.

Pour qu’il conserve toute sa fraîcheur, on peut le conserver dans un bocal hermétique avec un peu d’huile ou mieux, le congeler et le râper au fur et à mesure sans le décongeler avec un peu de sel fin.


Informations extraites du livre Saveurs métissées d’Aymeric Pataud

Le gingembre est utilisé dans la cuisine réunionnaise et surtout dans le fond de sauce des caris.