Marche sur le feu : Calendrier date marches sur le feu Réunion |

Vidéo marche sur le feu Réunion et calendriers des marches sur le feu




Marche sur le feu


Parmi les nombreuses cérémonies ponctuant le calendrier religieux hindou, la marche sur le feu est sans doute le moment le plus spectaculaire pour les profanes.

La marche sur le feu est une pratique millénaire arrivée dans l’île de la Réunion au XIXe siècle avec les premiers engagés. Dérogeant à la tradition indienne qui les situent généralement en août, les marches sur le feu se déroulent en décembre et janvier à La Réunion. Tout comme le Pongol, elles sont calées sur la fin de la coupe de la canne, la campagne mobilisant les travailleurs.

Période de vérité pour les pénitents, c’est une étape importante de leur vie spirituelle. On marche sur le feu suite à une promesse faite aux dieux pour obtenir leur grâce. Ces cérémonies se déroulent principalement dans les koylous (temples hindous) dédiés à Pandialé. Pour prouver sa pureté et sa fidélité à son mari, Pandialé prit le risque de marcher sur le feu, étant sûre de ne pas se faire brûler. Ce qu’elle fit avec succès, confondant les sceptiques.


Retrouvez aussi notre article vidéo marche sur le feu.


Calendrier marche sur le feu 2014

Attention : En raison du cyclone Béjisa, certaines dates ci-dessous ont été annulées. Les dernières infos reçues sont pour les régions Est et Sud.

Voici le calendrier marche sur le feu 2014 à la Réunion, Ces dates sont données à titre indicatif avec les informations en notre possession mais nous ne pouvons pas bien sur garantir le déroulement de ce programme de marches sur le feu :

Calendrier et dates des marches sur le feu à l'Ile de la RéunionDates des marches sur le feu à la Réunion

Nord de la Réunion

1er janvier : Temple du Chaudron à Sainte-Clotilde

3 janvier : Temple de La Mare Sainte-Marie


Ouest de la Réunion

1er janvier : Temple de Saint-Paul (Caniaman)

2 janvier : Temple de Portail à Piton Saint-Leu – Temple de Stella à Saint-Leu – Temple Karly de la Saline à Saint-Paul


Sud de la Réunion

4 janvier : Temple du Tampon à La Chatoire (Alendroit, chemin Nid Joli)

5 janvier à partir de 16h00 : Temple de la Cafrine à Saint-Pierre

19 janvier : Temple de Dassy (Amouny) au Tampon


Dans l’Est de l’Ile

4 janvier vers 17h00 : Temple de la Ravine Creuse à Saint-André





Vidéo marche sur le feu à l’Ile de la Réunion

Le rituel de purification commence dix-huit jours avant la marche sur le feu au cours d’une cérémonie appelée amar kap. Le kap est une sorte de bracelet de fil jaune qui symbolise l’engagement du pénitent. Pendant les dix-huit jours de carême végétarien et d’abstinence sexuelle, le pénitent participe tous les soirs au koylou, aux cérémonies de prière et d’offrande. Il prend également part aux différentes phases de reconstitution de l’histoire de la déesse Pandialé sous forme de théâtre religieux, plus connu sous le nom de bal tamoul ou Narlégom. Parmi les épisodes les plus connus : la mort d’Alvan Katapouli, le repas de Pakarsoulin et, une semaine avant la marche sur le feu, la célébration du mariage symbolique de Pandialé et d’Aldunin, le mariage bondieu.

Le matin du grand jour, le prêtre (ou poussari) prépare la fosse rectangulaire où sont réparties les braises : le tikouli. Après un dernier bain de purification à la mer ou à la rivière, les pénitents traversent le brasier. La cérémonie se termine par le sacrifice d’un ou trois boucs et d’un ou trois coqs. La rupture du jeûne et de l’abstinence n’ont lieu que le lendemain au koylou.

D’autres marches sur le feu ont lieu à partir de mai, lorsque la canne a déjà bien poussé, signe de bonne saison et donc de bonne récolte. Elles sont dédiées à Mariamen, déesse de la santé, aussi considérée comme « la déesse de la pluie ».