Baster 30 ans : Thierry Gauliris : Le "mélangeur" |

Thierry Gauliris en plein réglage avant le début d'un des concerts du groupe Baster


 Thierry Gauliris fête les 30ans du Groupe Baster


Thierry Gauliris fêtera les 30 ans de Baster au Théatre Plein Air de Saint-Gilles les 18 et 19 octobre 2013, Le Groupe Baster reste incontournable dans le paysage musical réunionnais et déchaine les foules à chaque concert. Au programme maloya, séga, reggae, c’est donc un évènement à ne pas manquer pour les amoureux de musiques réunionnaises. Soyez nombreux à cette fête pour les applaudir et retrouvez sur ce lien les billets du concert de Baster.


L’article ci-dessous sur Thierry Gauliris est issu du livre « Les Petites Histoires des Musiques Réunionnaises« , de Sandrine Barège & Fabienne Jonca.

Découvrez chacun des chapitres de cet ouvrage : Les femmes – Jacqueline Farreyrol – Le maloya – Lo rwa kaf – Le séga – Luc Donat – Les ensembles instrumentaux – Le groupe Folklorique de la Réunion – La fusion – Alain Peters & Thierry Gauliris – Les bonus – André Maurice


Thierry Gauliris : LE « MÉLANGEUR »

Leader charismatique de Baster, Thierry Gauliris est un musicien épris de liberté et d’humanisme.

Fervent défenseur de la langue créole et de l’identité réunionnaise il porte haut et fort, avec le groupe Baster, les sonorités d’une musique métissée.

  De Basse-Terre…  

C’est en 1981, sur le chemin de l’école que Thierry Gauliris à peine âgé de 16 ans, apprend que son cousin Alain Joron veut créer une association dans le quartier de Basse-Terre-les-Bas à Saint-Pierre. Adultes et enfants sont conviés à participer aux différents ateliers mis en place. Le Mouvman Kiltirel Basse-Terre (MKBT – nom du premier album du groupe Baster) est né ; Thierry est responsable de l’atelier musique.

  … À Baster  

Baster devient un groupe de musique à part entière et sort sa première cassette Mouvman Kiltirel Basse-Terre en octobre 1983. Très vite le groupe enchaîne les tubes : Marmay lontan, Gawé, La montane, Inn ti manzel… La musi­que, les mélodies et les thèmes de Baster sont fortement inspirés par l’amour et notam­ment celui de la musique.

  « Sauter la mer »  

Grâce à sa prestation remarquée au Festival de Château Morange, Baster s’envole en 1990 pour le Mela (Musiques Ethniques Librement Adaptées) de Bor­deaux, puis pour le festival Musiques Métisses d’Angou­lême et un concert au New Morning à Paris. En 1992, après la sortie de Lorizon Kasé, plusieurs membres quittent le groupe. Thierry et Nano pour­suivent l’aventure avec des musiciens expérimentés (Meddy Gerville, Hugues Dalleau, Daniel Riesser…) se produisant notamment au Printemps de Bourges et au Zénith de Paris.

  Une carrière qui dure  

À la fin des années 1990, Baster multiplie les scènes : première partie de Toots and the Maytals à Nantes, des Wailers et de Cheb Khaled à La Réunion, concerts au Midem de Miami, tournées en France métropolitaine, en Suisse, en Afrique… En trente ans, Baster a réalisé quinze albums parmi lesquels Kaf Gong reggae enregistré en Jamaïque dans le studio de Bob Marley ou encore Wiyo (2008) et Nou lé la (2011) sur lesquels figurent deux très beaux duos avec le chanteur français Cali ou la Cap-verdienne Mayra Andrade.


Thierry Gauliris reçoit Danyel Waro lors des 20 ans de Baster