Rougail tomate combava recette de la Réunion |

Rougail tomate combava : recette de la Réunion

Recette avec du combava en cuisine réunionnaiseVoici la recette réunionnaise rougail tomates combava que vous apprécierez avec un bon cari réunionnais. Il s’agit du célèbre rougail tomate cru recette traditionnelle revisitée avec un petit agrume très apprécié : le combava. La recette rougail tomate avec combava présente la particularité d’être très parfumée justement en raison de la présence de cet agrume qui est un fruit acidulé.

Recettes avec du combava

Cuisiner une recette avec du combava est très courant, les créoles l’utilisent dans bons nombres de préparations culinaires comme le rougail saucisse combava, les caris camarons au combava, le cari de langoustes (recette ici), sans oublier la recette carry pintade ou encore le rhum arrangé au combava.

Ingrédients rougail tomate combava recette réunionnaise

4 tomates mûres | 1/4 de combava | 1 petit oignon | 1 tige d’oignons nouveaux | 10 gr de gingembre | Sel fin ou gros sel | 1 c à soupe d’huile | 5 piments en option

Hacher assez grossièrement les tomates, ciseler l’oignon sec et oignons verts finement. Épépiner le morceau de combava et ne garder que la peau en supprimant la partie blanche, vous pouvez aussi garder un peu de pulpe pour le mélange final (Au besoin, prélever avec un zesteur ou une râpe fine à fromage). Notez que la dose du combava doit être ajustée en fonction des goûts.

Dans le pilon (kalou Réunion), ajouter les piments verts, la peau du combava, gingembre et le gros sel, écraser le tout bien finement.

Ajouter les tomates et continuer à piler doucement. Quand les tomates sont bien à écrasées, mettre le tout dans un bol de service, ajouter les oignons verts et finaliser l’assaisonnement au sel si nécessaire. Votre recette rougail tomate combava est prête à la dégustation.


Comment faire un vrai rougail tomate Réunion ?

Pilon ou kola Réunion : ustensile de cuisine réunionnaiseDéjà partez du principe qu’il vous faut avoir des tomates fraîches bien mûres (évidemment jamais de tomates en boîte s’il vous plaît), ensuite la vraie préparation de ces rougails pour accompagnement de vos plats créoles se font au mortier que le réunionnais appelle un pilon kalou Réunion. Ce dernier vous servira à écraser et mélanger les tomates qui seront déjà hachées grossièrement au préalable. Pour en savoir plus, cliquez sur l’image du pilon en pierre ci-contre.

L’assaisonnement des tomates est ensuite réalisé en fonction des goûts c’est à dire soit nature, soit comme ici le rougail parfumé au combava ou encore avec du cotomili (coriandre fraiche si vous préférez). La version avec du gingembre frais est aussi une très bonne recette mais personnellement, nous en mettons systématiquement dans tous les rougails tomates…